accueil

 

REFLEXIONS GREQUES

Trente ans que je n’étais venu en Grèce. Ce pays s’est hellénisé. Routes superbes mais la conduite automobile est toujours aussi anarchique …

Comme pour l’Italie il faut s’adapter. C’est simple.

Les richesses historiques sont plus impressionnantes par le sens que par le spectaculaire mais quand même …

Le fait que je parle grec revêt deux aspects, suscite deux réactions.

- La surprise, des interrogations, une satisfaction des interlocuteurs.
- L’indifférence la plus totale et pourtant mon accent me trahit certainement.

En tout cas le respect que représente le fait de s’adresser
dans leur langue est bien perçu est n’est en aucun cas pris
pour une fanfaronnade linguistique.

Par ailleurs certains, de vouloir bien faire, persistent
à parler Anglais, Allemand ou Français soucieux qu’ils sont
de vouloir conforter l’interlocuteur, le mettre à l’aise.

Remarque d’un serveur à qui l’on demandait de surveiller
« bibiche » pendant notre baignade :

« Vous pouvez y aller les yeux fermés.
Ils ne sont pas encore arrivés dans le sud »

c’était à Kalamata.

A ce jour nous nous sommes efforcés, autant que faire se peut, de rester hors des circuits touristiques classiques.

La saison (juin) nous épargne la cohue aoûtienne.

La température est clémente et nos hôtes plus détendus.

 

De la route, la conduite etc …

J’ai déjà écrit qu’il fallait « s’adapter »
Mais en moto, attention et vigilance doivent compléter l’adaptation…

Malheureusement force est de constater qu’aux abords des grandes villes les automobilistes sont d’un égoïsme et un égocentrisme notoires.

Par contre dès que nous voilà dans le rural le respect est là.

La bande d’arrêt d’urgence, puisqu’il faut l’appeler ainsi, est un palliatif aux véhicules lents qui roulent forcement en la chevauchant mais c’est un bien.
Cela permet de doubler sans surprises.

Je sais il ne faut pas trop le répéter à la maréchaussée française …

Les camions sont attentifs et coopèrent par de petits gestes à la bonne marche de la circulation.

Exemple : un camion qui roule devant vous et qui clignote à droite sans qu’il ai manifestement l’intention de tourner, veut dire :!

- Vas y tu peux me doubler …

Ceci est généralement accompagné d’un geste du bras gauche encourageant au dépassement. De toutes façons les lignes continues au milieu des chaussées n’ont qu’un rôle purement « décoratif ».

Le prix de l’essence oscille entre 0.63 et 0.79 centimes d’euros.


De la nourriture et des boissons


Sans commentaires bien sûr … au centre la salade « horiatika »:
feta, poivrons émincés, oignons, tomates, concombres olives et huile d’olive.
Après c’est poissons ou viandes.

poissons et produits de la mer
Crevettes plus ou moins géantes (de 10 à 30 cm)

Poulpes, calmars, fritures et poissons divers du jour à savoir anchois, mérous, espadons, sardines etc.… frits ou en sauce.

viandes
Kokinisto : agneau, côtes de porc, côtelettes d’agneau, souvlaki
(brochettes) les dérivés, pasticio, mousakka, farcies d’aubergines
de poivrons, de tomates ou courgettes,
poulet à l’origan (l’origan revient presque partout…)

mezes
Salades d’aubergine, tarama, tzatziki
Avec bien sûr ouzo « me paghakia ke krio neraki »
et retzina Voutari de préference.




accueil